And Also The Trees

And Also The Trees
Trente-cinq ans de carrière et pas une ride sinon la patine de l’expérience ! AND ALSO THE TREES ne cesse de surprendre et de se bonifier avec l’âge. Tout en conservant ce romantisme et cette théâtralité, cette grâce et cette classe qui ne peuvent que toucher au plus profond. Si l’expression « le changement dans la continuité » trouvait son expression musicale, ce serait sans conteste dans la discographie impeccable de ces Anglais. Combien de virages pris au fil des ans pour dessiner une trajectoire aux courbes magnifiques ? Combien d’albums annoncés comme « le nouveau classique d’AND ALSO THE TREES » ? Incontestablement ancré dans les eighties, époque qui l’a vu naître dans le bouillonnement des années THE CURE, du gothic et des autres avatars de l’après-punk, AND ALSO THE TREES a imposé des pierres angulaires du style comme « Virus Meadows » en 1986 avant de se transformer dans les nineties, s’inspirant des images d’une Amérique fantasmée ("The Klaxon" et les albums suivants).

L’étiquette post-punk/cold wave collait déjà bien mal aux basques du groupe, elle est aujourd’hui complètement vaine : voilà bien vingt ans que les Anglais échappent félinement à toute mise en case, se renouvellent perpétuellement tout en imprimant toujours plus profond leurs fondamentaux : ambiances en clair-obscur, poésie, couleurs automnales, instrumentation précieuse et délicieuse intimité. Les années ont passé en brassant un public d’une fidélité rare, toujours nombreux mais sans poussées buzzifiantes, comme si AND ALSO THE TREES était un beau secret qu’on propageait de bouche à oreille pour être sûr d’en conserver l’éclat délicat.

L’expérience acoustique des disques "When The Rains Come" et "Driftwood" en 2009 et 2011 ont encore une fois montré avec quel talent la troupe de Simon Huw Jones a su trouver une nouvelle voie à contre-courant des modes de la popmusic. En flirtant avec les sonorités boisées et organiques des instruments mis à nu, AND ALSO THE TREES a gagné une autre dimension que l’on saisit pleinement avec "Hunter Not The Hunted", album signant le retour du groupe à l’électricité sorti en 2012, puis son successeur "Born Into The Waves" en 2016. Trente-cinq ans après sa création, AND ALSO THE TREES est entré une nouvelle fois dans une période très créative et inspirée. Il est plus que jamais une expérience émouvante qui se traduit magnifiquement sur scène. Le public, particulièrement en France, ne s’y trompe en réservant à chaque (généreuse) tournée du groupe un accueil digne de sa passionnante discographie.
Uk
AATT

Catégorie

  • Indie
  • Disponibilités

    SUR DEMANDE

    Territoire

    France

    Agent

    Thibaud Milhau

    Roster