Bohren & Der Club Of Gore

Bohren & Der Club Of Gore
Quatre camarades d’étude décident d’abandonner le hardcore de leur jeunesse pour tisser une ambiance jazz très noire, aux portes du doom. BOHREN UND DER CLUB OF GORE compte parmi ses admirateurs : Mike Patton, Isis, Sunn O)))…

Une rue abandonnée de Los Angeles, au petit matin alors que le ciel est orangé, entre pollution et fantasmagorie. Une femme perdue dans la cité tentaculaire, de la violence, de la luxure, du désespoir et la mort au bout du chemin. Voilà comment peut être résumé la musique de BOHREN UND DER CLUB OF GORE. Alliance incestueuse entre le jazz et le doom, ce club est fait de basse, de piano électrique, d’images de femmes fatales, de films noirs. Ayant entamé avec "Dolores" (2008), encore une fois sortie chez IPECAC, une mue passionnante le voyant se défaire des clichés "musique de polar sexy", le groupe garde le même souci d’exactitude, la même raideur cadavérique qui caractérise sa discographie. Point ici de rythme, ou de mélodie, tout n’est qu’une descente en enfer, un enfer jazzy, feutré, étouffant dans un nuage codeïné.

C’est du coté du cinéma qu’il faut chercher les influences de BOHREN UND DER CLUB OF GORE. David Lynch, Otto Preminger, Sunset Boulevard, tout cet univers noir, meurtrier, lancinant et mélancolique donne aux différents disques de la formation sa tonalité désespérée. Éloge de la lenteur, du crime et de la fumée de cigarette, BOHREN UND DER CLUB OF GORE est un groupe douloureux, nocturne par essence et fantasmagorique.
Allemagne
Pias / Ipecac

Disponibilités

Pas de tournée prévue pour le moment

Territoire

France

Agent

Thibaud Milhau

Roster