Boris

Boris
Une certaine idée du « rock » moderne, dans le sens noble du terme : débarrassé de ses tics, et prêt a en découdre sans la moindre parcelle de logique ni de respect des règles préétablies…

Un jour des Japonais ont décidé de faire de la musique. Il s’agissait de Wata a la guitare, une exotique et charmante personne, Takeshi à la basse et Atsuo aux vocaux et à la batterie. Plus le contexte où la musique est créée est oppressant plus la musique crée est extrême. BORIS présente une des musiques les plus extrêmes, pas forcément dans le genre mais plutôt dans la façon d’aborder les genres. Un beau bordel, en effet c’est ce que l’on serait tenté de dire. Imaginez les Melvins et leur grunge déjanté qui rencontreraient les Pink Floyd et Earth pour le son…impensable. C’est un peu le sentiment qui berçe nos écoutes des cds de BORIS, quelque chose d’impensable… mais pourtant bien réel, un des groupes artistiquement majeurs de ces dernières années.

Noise métal vrillant en provenance du Japon… Groupe complètement barré s’il en est, BORIS s’attache à repousser les frontières des genres en « infligeant » à ses auditeurs des morceaux aussi extrêmes que potentiellement accessibles aux amateurs de post rock ou heavy rock. En mélangeant sans vergogne le métal (guitares sursaturées), le rock (chant vociféré), la noise (déluge de larsens) et le post-rock (de longs morceaux orageux), le virulent trio marque les esprits.
Japon
Sargent House

Disponibilités

Aout 2017

Territoire

France

Agent

Thibaud Milhau

Roster