The Body

The Body
Récemment, le spectateur d'un show de THE BODY, qui ouvrait alors pour Alcest aux Etats-Unis, s'est plaint en laissant le commentaire suivant sur l'évènement Facebook du concert : "The Body fucking killed the mood that night. Complete garbage sound! I wanted to kill myself." Commentaire aussitot fièrement repris par le groupe en couverture de leur page, montrant ainsi l'horrible dessein qui l'anime depuis le début des années 2000 : détruire les gens en commençant par leur âme.

Dans la droite lignée d'un Thou, Pharmakon ou d'un Khanate, le duo Chip King/Lee Buford aka THE BODY est une bizarrerie sonore, un objet musical laid dans une quête permanente de l'insoutenable et du glauque. A la lourdeur et au volume punitif du live, il faut opposé l'étrange finesse des disques à l'image du terrible dernier Lp du groupe, "No One Deserves Happiness", squattant allégrement les tops de fin d'année 2016 de la presse indie malgré la radicalité de son propos. Un succès expliqué par l'aisance avec laquelle le groupe explore des styles très différents à partir d'une base doom/sludge extrêmiste au possible : le disque mêle dans un continuum à la cohésion à toute épreuve piano-voix pop, coulées digitales acides qu'on pourrait entendre sur les albums de Prurient et gros drone/doom du bayou. Une oeuvre fascinante de complexité et de finesse derrière une apparence primitive, un album malade 

 
USA
Thrill Jockey

Catégorie

  • Noise/Metal
  • Disponibilités

    Pas de tournée prévue pour le moment

    Territoire

    France

    Agent

    Thibaud Milhau

    Roster