Mentions légales et données personnelles


Editeur
My Favorite Things
24 rue des Amandier
75020 Paris
Téléphone : +33 9 53 14 14 90

Directeur de la publication : Marion Gabbaï, Jean-Sebastien Nicolet


Hébergement
Phpnet
97-97 bis rue Général Mangin
38100 GRENOBLE
Téléphone : +33 4 82 53 02 10 


Données Personnelles
Aucune information personnelle n'est collectée à votre insu. 
Lors de votre inscription à la newsletter My Favorite / Kongfuzi nous collectons uniquement votre adresse email. 
Votre adresse email est utilisée pour vous envoyer des informations sur nos concerts et nos artistes. 
Vous pouvez vous désinscrire à tous moment de cette newsletter.
Si vous souhaitez obtenir des informations supplémentaires ou supprimer vos données vous pouvez nous écrire à privacy@myfavorite.fr

Elles ne font l'objet d'aucune cession à des tiers. My Favorite Things traite les informations qui vous concernent avec la plus grande confidentialité.


Droit d'auteur / copyright
L'ensemble du contenu du présent site Internet, y compris nom de domaine, marques, logo, texte… est la propriété de la société My Favorite Things, il est protégé par les lois en vigueur de la législation française sur la propriété intellectuelle.

Aucun élément de ce site ne peut être copié, reproduit, détourné ou dénaturé, et ce, sur quelque support que ce soit, sans constituer un acte de contrefaçon au sens des articles L 335-2 et suivants du code de la propriété intellectuelle. 
Accès au site

L'utilisateur de ce site reconnaît disposer de la compétence et des moyens nécessaires pour accéder et utiliser ce site. My Favorite Things ne saurait être tenu responsable des éléments en dehors de son contrôle et des dommages qui pourraient éventuellement être subis par l'environnement technique de l'utilisateur et notamment, ses ordinateurs, logiciels, équipements réseaux et tout autre matériel utilisé pour accéder ou utiliser le service et/ou les informations.

Il est rappelé que le fait d'accéder ou de se maintenir frauduleusement dans un système informatique, d'entraver ou de fausser le fonctionnement d'un tel système, d'introduire ou de modifier frauduleusement des données dans un système informatique constitue des délits passibles de sanctions pénales.